Quand réussir devient une obsession

Hello !

Ce matin, alors que j’écrivais dans mon journal sur mes défis du moment, j’ai une révélation que j’ai envie de partager avec toi.

Tu dois devenir obsédée pour réussir.
Obsédée par ton objectif, ton message, ton business.

C’est ce que je viens de comprendre en étudiant le parcours de personnalités qui m’inspirent.

Tu as 24h dans ta journée, tout comme Elon Musk, Usain Bolt, Bill Gates ou tout athlète, entrepreneur, artiste que tu admires.


Pourquoi certains arrivent à accomplir autant avec leurs 24 h et d’autres si peu ?

Qu’est-ce qui fait la différence entre eux et toi ? Ou moi ?
L’obsession.
L’obsession de réussir.

 

On vit en pensant qu’on a le temps pour réaliser nos rêves. On remet à plus tard.

Et quand on se lance, quand on crée enfin notre entreprise, on le fait sur la pointe des pieds, en hésitant, en pensant déjà à un plan B.

Oh tu sais, si ça marche tant mieux, si ça ne marche pas tant pis. C’est la vie, hein !

 

EUH… NON !

 

Penses-tu que c’est l’état d’esprit d’Élon Musk, Usain Bolt, Bill Gates ?

Ça fait peur l’obsession.
Ça a une connotation négative.
C’est comme si tu te laissais aspirer par quelque chose de plus fort.
De plus grand que toi.

 

Sauf que pour réussir, pour t’investir à 120% dans ton objectif, ça demande une énergie plus grande que toi.

Une énergie qui te permet de passer au travers des obstacles.

 

Quand je me suis lancée dans l’écriture de mon premier roman, j’ai pensé à mon histoire jour et nuit.

Sérieux, j’en rêvais la nuit, et je prenais ma douche en pensant à la prochaine scène que j’allais écrire !

 

Alors, je te le demande :

Es-tu obsédée par ton business actuellement ?
Passes-tu tout ton temps à travailler sur son développement ?
Investis-tu temps et argent pour sa réussite ?

 

Si la réponse est non, peut-être que ce n’est pas ce qui te fait vraiment vibrer.

Parce que quand tu as envie de quelque chose, ça ne te lâche pas jusqu’à ce que tu l’obtiennes.

 

Si la réponse oui, exit les excuses !
Je n’ose pas, je n’ai pas le temps, j’ai peur !
Nope ! Terminé !
Tu ne PEUX pas te permettre de te cacher derrière tes excuses.
Tu as une mission plus grande que toi. Le monde a besoin de ton talent.

 

Tu sais, je suis profondément convaincue que chacun a un talent unique. Un talent destiné à changer le monde.

Un talent destiné à insuffler plus de positif, plus de bien-être, plus de joie, plus liberté, plus de rires dans la vie de quelqu’un.

C’est comme ça, collectivement, qu’on peut impacter le monde, chacun avec notre talent.

 

Et on passe notre temps à refuser d’utiliser notre talent…
Par peur.
Et je comprends.
J’en ai des peurs qui me bloquent, crois-moi.
Peur de ce que les autres vont penser de moi, par exemple.
Qu’est-ce qu’elle me bloque cette peur !

 

Mais quand j’arrête de me regarder le nombril et que je me connecte à ma mission, à ce qui me fait vraiment vibrer, j’entends mes peurs, mais je ne les écoute plus.

 

Je fais ce que j’ai à faire, point final.
Même si c’est inconfortable.

Tu as aimé mon article ? Épingle-le sur Pinterest !

Un article inspiration : Qu'est-ce qui fait la différence selon moi entre ceux qui réussissent et les autres.

Add A Comment