Recommence à croire que tout est possible pour toi

Quand je travaillais en gestion de projet, le lundi matin en arrivant au bureau, je demandais machinalement à mes collègues comment ils allaient.

Bof, tu sais, comme un lundi !

Le jeudi soir, ces mêmes collègues s’encourageaient avec une phrase du style : allez, encore une journée !

Et là, je me disais : ça va être long jusqu’à la retraite !

Je voulais vivre autrement. Je voulais me réveiller avec le sourire le lundi. Et tous les autres jours de la semaine. Je voulais être heureuse de travailler le dimanche. Je voulais ne plus éprouver de peine à travailler.

Parce que travailler serait synonyme de m’amuser. Synonyme de m’épanouir. Synonyme faire ce que j’aime ET être payé pour ça.

 

Fast foward 10 ans plus tard.

Je me suis crée la vie que je voulais vivre…

On nous répète depuis la naissance qu’il faut travailler dur pour gagner de l’argent.

Faire ce que tu aimes et être payé pour ça ? Ahaha, tu plaisantes, j’espère ! Tu es ici pour en baver, comme tout le monde !

C’est quoi, le projet ? Déprimer tous ensemble le dimanche soir en regardant Capital sur M6 ? Nope ! Tu peux garder ta déprime pour toi ! J’ai décidé de vivre selon mes règles !

Il y a 10 ans, je me suis promis que je passerai le reste de ma vie à vivre de mes passions, à vivre de mes talents et à saisir toutes les opportunités pour suivre ma voie.

La première chose que j’ai faite pour réinventer ma vie, c’est de (re)commencer à croire que tout était possible. Et surtout, recommencer à croire que tout est possible pour MOI.

 

Quand tu t’enfermes dans une vie conventionnelle, tu perds contact avec ces parties de toi capable de révolutionner le monde. Tu perds confiance en tes capacités à suivre ta voie pour te créer une vie différente.

Mon conseil si tu aspires à une vie différente, c’est de te répéter que OUI, tu PEUX faire ce que tu aimes ET être payée pour ça.

Même si on te répète que non. C’est impossible. Qu’il te faut un plan B, au cas où.

Je déteste les plans B, ça fait juste te détourner de ton plan A ! Concentre-toi sur ton plan A et trouve des solutions pour qu’il se réalise ! Tu ne veux pas du plan B, alors jette-le à l’eau et oublie-le une bonne fois pour toutes !

Quand tu (re)commences à croire que tout est possible, tu accèdes à une partie de toi plus audacieuse, plus créative qui va partir à la recherche de solutions pour que tu puisses gagner ta vie grâce à tes talents.

 

On m’a répété pendant des années que c’était pratiquement impossible de vivre de sa plume.

Et pourtant je l’ai fait. Je ne suis pas meilleure que les autres. J’ai juste commencé par développer la croyance que c’était possible pour moi.

Quand j’ai publié mon premier roman, j’ai commencé à explorer des solutions pour vivre de l’écriture. J’ai demandé à certains auteurs qui vivaient de leur plume comment ils faisaient. J’ai découvert que beaucoup donnaient des ateliers d’écriture et faisaient des conférences dans les écoles.

J’ai trouvé ça génial.

J’ai posé ma candidature pour intégrer un programme géré par le ministère de l’éducation québécoise. J’ai été retenue. Depuis je vais parler aux jeunes de ma passion et je suis payée pour ça.

Il y a 4 ans, j’ai découvert qu’on pouvait vivre de sa passion sur Internet. Ça m’a totalement passionnée.

J’ai créé mon premier blog et quelques mois plus tard, je générais mes premiers euros.

Ça, c’était mon expérience.

Maintenant, je te pose une question : quelle va être la tienne ?

La première chose à faire pour créer et suivre ton chemin, pour réaliser ta mission de vie, c'est de recommencer à croire que tout est possible pour toi. Dans cet article, je te partage mon expérience et de comment j'ai fait pour sortir du cadre et suivre mon propre chemin.

4 jours te révéler, trouver ta voie, oser sortir des sentiers battus pour impacter le monde et vivre cette vie hors du commun que tu as toujours voulu vivre !


Inscris-toi pour recevoir pendant 4 jours un conseil -clé pour sortir du cadre, retrouver le chemin vers tes rêves et vivre ta vie selon tes propres termes !

Add A Comment